dimanche 19 octobre 2014

Farscape - saison 2 -MAJ


Attention spoilers

La première saison de Farscape s'était achevée sur une situation désespérée pour plusieurs personnages en perdition. La deuxième saison commencera sans transition : l'équipage de Moya, le vaisseau vivant, est sain et sauf et ses membres participent à une nouvelle aventure. Avec originalité, les auteurs de la série utiliseront le procédé de divers flashbacks au cours des épisodes suivants pour expliquer ce qui s'est passé.

La deuxième saison permet aussi de développer le passé de chaque personnage ainsi que les liens qu'ils tissent entre tous. La série gagne en profondeur avec des épisodes en nuances de gris (les bons ne le sont pas totalement et les méchants ont des nuances de gris. A l'exception de Scorpuis peut-être, qui apparaît plus comme un monstre, une force de la nature inéluctable). La thématique des épisodes est ainsi très adulte. On sent que l'on pourrait difficilement tourner cela aux états unis... Le parti pris est celui d'éviter la violence (le plus souvent) mais sans angélisme.

Avec cette nouvelle saison, le spectateur s'est habitué à l'univers graphique, totalement cohérent avec la tonalité de la série, ce qui valide l'importance accordée aux maquillages, costumes et marionnettistes par rapport à un "tout effets spéciaux".

Si Crais apparaissait comme un croque mitaine ridicule, son indépendance avec Talin, le vaisseau vivant enfant de Moya, le rend moins manichéen.
Bien plus intéressant et effrayant est Scorpius, ce mi-sébacéen (humain)- mi scarran* (E.T. ressemblant à des lézards), scientifique de génie capable de tout pour arriver à ses fins et découvrir les connaissances que possède Crighton sur le Vortex. Il utilise sa prudence et son intelligence pour faire avancer ses plans. L'acteur qui le joue, Wayne Pigram, est tout simplement génial.

La deuxième saison s'achève encore sur un grand danger. Scorpuis n'a jamais été si prêt d'attraper Crichton...

En conclusion ce deuxième chapitre confirme l'originalité, l'intelligence et parfois le côté politiquement non correct de la série.



* L'empire des Scarrans se dévoile petit à petit par l'intermédiaire de ses agents secrets et émissaires. Leur empire constitue une force qui laisse planer une menace d'invasion dans la sphère d'influence des Sébacéens. Une réflexion de Scorpuis à ce sujet dans la troisième saison sera signifiante sur le rapport de force entre les deux puissances.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire